Écrire des chansons

« Personne n'écoute les paroles ».

 

Si vous êtes dans le milieu de la musique, vous avez probablement déjà entendu cette phrase. Elle découle d'une légende urbaine selon laquelle le public écouterait uniquement la mélodie des chansons, et se moquerait du texte. Cette phrase a même inspiré une chanson aux rappeurs Big Flo et Oli. Mes amis me l'ont souvent répétée pour me convaincre de me concentrer moins sur mes textes et plus sur la musique.

 

Et pourtant, cette phrase est FAUSSE. Selon une étude menée par la SOFRES, 53% des français accordent plus d'importance aux PAROLES qu'à la mélodie quand ils écoutent une chanson. Les paroles ne sont donc pas à négliger. À moins que vous fassiez de l'électro ou que vous chantiez en anglais, elles sont même L'ÉLÉMENT CLÉ de vos chansons. Mais alors comment écrire de bonnes paroles de chansons ?

 

Je vais vous donner 3 ASTUCES SIMPLES ET GRATUITES pour améliorer considérablement les paroles de vos chansons. Mais d'abord, laissez-moi me présenter :

 

Je m'appelle Loïc, la plupart des gens me connaissent sous le nom de L'ALBATROS. Il s'agit de mon nom d'artiste. Aujourd'hui, gagne ma vie grâce aux chansons que j'écris et interprète seul sur scène, mais cela n'a pas toujours été le cas.

 

Il y a tout juste un an, j'étais encore dans la matrice. Je venais d'obtenir miraculeusement ma licence de lettres modernes après 3 années passées à dormir sur des pupitres d'amphithéâtres. Je n'avais encore JAMAIS chanté sur scène et je n'avais jamais pris de cours de chant. D'ailleurs je ne chantais pas très juste. Je ne connaissais RIEN à la musique, et je ne savais jouer d'AUCUN instrument. Je n'avais même encore jamais mis un texte en musique. Plutôt étonnant pour un chanteur n'est-ce pas ? J'avais pour seul bagage une licence de lettres moderne et une expérience des scènes ouvertes de poésie.

 

Alors comment ai-je fait en moins d'un an pour sortir un album et obtenir assez de dates de concerts pour réussir à vivre de mes chansons ? Et bien, je n'ai pas appris à chanter et je ne sais toujours pas jouer d'instrument. J'ai suivi quelques cours de solfège mais ça n'a pas été très concluant. J'ai démarché très peu de salles de spectacle. Mes cours de littérature ne m'ont pas appris grand chose sur l'écriture. En revanche, j'avais des choses à dire !

 

 

ASTUCE N°1 : Ayez des choses à dire !

Quand je n'ai rien à dire, je me tais. Et j'applique cette même règle dans mes chansons. N'essayez pas de copier des artistes à succès. D'abord, parce que vous ne savez pas si c'est l'argent alloué au marketing, un alignement des étoiles, ou juste la qualité du texte qui a fait le succès de leurs chansons. Aussi parce que vous interpréterez votre chanson sur scène : vous serez bien plus efficace et vous prendrez plus de plaisir si elle émane de vous. Et surtout parce que vous ne ferez jamais aussi bien que la/les personne(s) que vous essayez de copier. Pourquoi faire des chansons d'occasion, de pâles contrefaçons, alors que vous pourriez faire du neuf, et le faire mieux ?

 

La première fois que je suis monté sur scène, j'étais là car j'avais envie de faire passer un message. C'était vraiment important pour moi. J'ai dit ce que je pensais et je l'ai incarné. C'est certainement pour ça que plusieurs inconnus sont venus me voir à la fin pour me féliciter. C'était juste une scène ouverte de slam et avec le recul, je peux dire que le texte n'était pas très bien écrit. Mais j'avais un message qui me tenait assez à cœur pour que j'ose l'interpréter sur scène, a cappella. Cela nous amène au deuxième conseil.

 

CONSEIL N°2 : Assumez vos textes, déclamez-les sans musique

Comme je vous le disais, j'ai fait mes armes au slam. Il s'agit de scènes ouvertes d'expression libre où chaque personne dispose de 3 minutes pour déclamer un texte qu'elle a écrit sans musique, sans costume et sans accessoire. Ces 3 contraintes effraie souvent les chanteurs car ils n'osent pas présenter leur texte nu à un public. J'ai eu peur aussi la première fois, parce que j'étais timide. Mais ce n'est pas le cas de la plupart des chanteurs dont je vous parle. Ils ne sont pas timides. S'ils n'osent pas déclamer leur texte sur scène, c'est qu'ils ont peur que leur texte soit jugé pour ce qu'il est, sans l'enrobage de la musique. C'est pourtant une étape essentielle dans la maturation d'un texte. Si vous voulez progresser, vous devez le confronter au jugement du public sans musique pour savoir ce qu'il vaut vraiment. Non seulement parce que vous vous apercevrez en l'interprétant de certaines facilités, manques de fluidité, et incohérences de votre texte. Mais aussi parce que vous pourrez avoir des retours du public. Le meilleur moyen pour cela, c'est de participer à des TOURNOIS. C'est ce que j'ai fait. Le principe est le même que dans les scènes ouvertes sauf que chaque participant obtient 5 notes à la fin de son texte. Ces notes sont attribuées par des jurés sélectionnés au hasard dans le public. Elles vous donneront une idée de votre marge de progression et vous inciterons à retravailler vos textes encore et encore pour vous hisser parmi les meilleurs. C'est mon troisième conseil.

 

CONSEIL N°3 : Quand un texte est fini, il ne fait que commencer

L'écriture d'une chanson peut être longue et c'est toujours très gratifiant de terminer le texte d'une chanson. Pour ma part, ils ne représentent que 10% de mon œuvre, les autres textes demeurant inachevés au fond d'un tiroir ou d'un dossier word. Mais ce n'est pas une fin en soi. Vous n'écrirez pas une œuvre d'art sur un premier jet. Ou alors c'est que vous vous bridez beaucoup trop. Je vous dirai au contraire, laissez votre premier jet être imparfait. Attendez un peu, et retravaillez-le en suite. Déclamez-le sur scène, faîtes les retouches nécessaires, et participez à des tournois de slam. Retravaillez-le autant de fois qu'il faudra pour que vous obteniez des notes satisfaisantes en tournoi. Je ne vous dis pas là de le dénaturer, mais plutôt de corriger les formulations approximatives, améliorer la structure, même un changement de mot de liaison peut parfois faire la différence. N'oubliez tout de même pas au cours de ce processus qu'il s'agit d'une chanson et que le texte doit rester adapté à la musique qui l'accompagne.

 

Si vous appliquez ces trois conseils, vous verrez que votre progression sera extrêmement rapide.

Même si vous en appliquez un seul, vous verrez la différence. Je sais de quoi je parle, puisque je l'ai fait. Au départ, j'écrivais des poèmes tout seul dans ma chambre, sans les retravailler. Puis j'ai découvert les scènes ouvertes de slam. Je n'étais pas mauvais, et pas particulièrement bon non plus. J'avais déjà le mérite d'avoir des choses à dire mais mes textes manquaient de maturité. C'est en appliquant le conseil n°3 que mes textes sont réellement passés à un autre niveau. J'ai retravaillé mes textes jusqu'à devenir le meilleur dans mon domaine et remporter tous les tournois auxquels je participais. C'est grâce à cela qu'aujourd'hui, j'arrive à vivre de mes chansons sans savoir :

_ Ni chanter

_ Ni jouer d'un instrument

_ Ni comment démarcher une salle de spectacle

 

Vous aussi, vous pouvez le faire. Et certainement bien mieux que moi pour peu que vous ayez quelques notions de musique ou une jolie voix. Mais maintenant, vous devez PASSER À L'ACTION. Car vous pourrez lire des milliers de conseils sur le sujet, si vous ne passez pas à l'action, votre carrière musicale ne progressera pas. Je vous ai donné les clés, maintenant, je ne peux pas écrire vos chansons à votre place. Enfin, je pourrais, mais je ne le ferai pas. Auriez-vous déjà oublié le conseil n°1 ? Maintenant, c'est à VOUS d'agir et d'APPLIQUER ces 3 conseils pour faire passer votre carrière musicale au niveau supérieur.

 

Pour aller plus loin :

_ EBOOK : LES 10 SECRETS DU PAROLIER -> Lien click Funnels

_ Coaching Accéléré -> Lien click funnels