Le Temps

Il vogue avec les vents, court au travers des âges

S'agite au gré du ciel, s'apaise aux mots des sages

Aussi bien les beaux jours qu'à l'orée des orages

Il demeure constant, désinvolte et sauvage


Dans les esprits, dans les projets, dans les voyages

Dans les miroirs, les habitus et les usages

Brunissant les feuillages, entaillant les visages

Il est le vent sur nos romans tournant les pages


Sujet de discussion qu'on invoque souvent

Objet de réconfort quand il se veut clément

Comparé à l'argent par quelques imprudents

Pourtant plus grand, plus ambitieux, plus élégant


Un jour, il se fait long. Tu comprends qu'il t'attend

Couvert d'un manteau noir, il s'en vient sifflotant

Sans arme ni violence

Et t'emporte pourtant

Car il est traître

Et sans pitié


Le temps